L’utilité du CBD contre l’arthrose

L’utilité du CBD contre l’arthrose

L’arthrose touche en moyenne de 8 à 15% de la population des pays dits industrialisés. L’Inserm estime à 10 millions le nombre de français souffrant de cette maladie affectant le tissu cartilagineux. Ce trouble articulaire particulièrement répandu chez les plus de 65 ans occasionne des crises de douleurs aiguës et récurrentes. Au regard des résultats encourageants du CBD dans le traitement des douleurs chroniques et des inflammations, il semblait logique de le placer sur le banc d’essai des traitements potentiels de cette maladie. Les conclusions de ces études sont enthousiasmantes quant à l’utilité du CBD contre l’arthrose. Le point dans cet article. 

L’arthrose : qu’est-ce que c’est ? 

L’arthrose, également connue sous le nom d’ostéoarthrite, est une maladie articulaire dégénérative du cartilage. Concrètement, les os sont recouverts par un cartilage dont le rôle est de fluidifier et d’amortir les mouvements et les chocs. Ce tissu élastique et souple fait la jonction entre les différentes articulations pour éviter le frottement direct des os. Chez une personne souffrant d’arthrose, le cartilage est progressivement détruit ce qui entraîne des épisodes inflammatoires localisés et douloureux. L’arthrose est reconnue comme étant une maladie handicapante par la médecine du travail. 

Quelles sont les causes de l’arthrose ? 

Il n’existe à proprement parler pas de causes précises de l’arthrose, mais plutôt des facteurs de risque. L’âge est le principal, car le vieillissement conduit souvent à une calcification du tissu cartilagineux, les articulations sont alors plus sensibles et moins mobiles, c’est un terrain favorable au développement de l’arthrose. Mais d’autres liens peuvent être établis avec un diabète ou une surcharge pondérale importante. Dans le premier cas, c’est l’effet néfaste du sucre sur le cartilage qui est mis en cause. Concernant l’obésité, c’est la pression exercée continuellement sur l’articulation du genou qui peut conduire à une gonarthrose ou arthrose du genou. Une activité physique intense, l’hérédité ou une maladie articulaire comme la polyarthrite rhumatoïde sont d’autres facteurs qui, cumulés peuvent engendrer de l’arthrose. 

Quels sont les symptômes de l’arthrose ? 

L’arthrose se manifeste sous forme de crises aiguës et inflammatoires d’une zone localisée. Ces épisodes très douloureux peuvent se prolonger sur plusieurs jours et à terme provoquer des déformations physiques au niveau des articulations concernées. Les parties du corps les plus sujettes à cette maladie sont les cervicales et les lombaires, on parle de cervicarthrose. Liée à la colonne vertébrale, cette forme d’arthrose impacte grandement la qualité de vie des malades. En outre, les autres articulations fréquemment touchées sont le genou, les doigts et la hanche, ce qui illustre bien le potentiel invalidant de ce trouble. Les chevilles ou les épaules peuvent également être affectées, mais cela représente moins de 12 % des cas d’arthrose.

L’effet du CBD sur l’arthrose 

Les études concernant le CBD et l’arthrose ne sont pas nombreuses mais restent encourageantes. Dans une revue scientifique d’autorité : le European Journal of Pain, un groupe de chercheurs, dont le rhumatologue HT. Philpott, ont publié en 2017 leurs conclusions sur l’utilisation du cannabidiol comme traitement de l’arthrose. Lors d’une expérience réalisée sur des rats atteints d’arthrose, les scientifiques ont pu observer une diminution des symptômes et de la douleur suite à l’application cutanée d’un baume à base de CBD. Selon eux, le cannabidiol viendrait non seulement en traitement de la crise inflammatoire, mais également en prévention des douleurs neuropathiques provoquées par le système nerveux. Cette découverte n’est pas très surprenante dans la mesure ou le CBD est déjà reconnu pour son pouvoir analgésique, anti-inflammatoire et décontractant sur les rhumatismes ou la fibromyalgie entre autres. 

Comment agit le CBD sur l’arthrose ? 

Le CBD exerce son potentiel d’action lors de son interaction avec le système endocannabinoïde. Ce dernier est composé des récepteurs CB1 et CB2. Les premiers se trouvent au sein des cellules du système nerveux tandis que les autres sont présents dans celles du système immunitaire. Le CBD ne les influence pas directement, mais permet plutôt de stimuler le bon fonctionnement des organes par leur biais. Le CBD aide ainsi à maintenir l’homéostasie, c’est-à-dire l’équilibre harmonieux de l’organisme dans son environnement. Plusieurs études ont déjà mis en évidence les bienfaits du CBD sur les douleurs neuropathiques et musculaires. Appliqué à l’arthrose, le cannabidiol serait capable de prévenir les crises de douleurs aiguës et de les atténuer, une vraie transformation de la qualité de vie pour les personnes sujettes à l’arthrose. De plus, en tant qu’allié du métabolisme le CBD serait en mesure de prévenir la dégradation du cartilage et d’en ralentir les effets dévastateurs. 

Au-delà des données scientifiques, le témoignage d’une utilisatrice de CBD contre l’arthrose apporte un éclairage supplémentaire. Dans une interview de 2018, RMC recueille l’expérience de Léa, âgée de 80 ans et atteinte d’arthrose déformante. Celle-ci affirme que la prise de CBD à considérablement changé sa qualité de vie, expliquant avoir retrouvé le moral et une meilleure forme physique. 

Comment utiliser le CBD pour lutter contre l’arthrose ? 

Habituellement, l’arthrose est traitée grâce aux antalgiques, aux injections d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, ou aux corticoïdes, mais ces médicaments malgré leur efficacité dans la plupart des cas, peuvent être sources d’effets secondaires indésirables. Le CBD s’inscrit comme une alternative naturelle et peut être utilisé en complément pour soulager les douleurs liées à l’arthrose. L’huile de CBD, administrée en sublinguale ou directement sur la peau lors d’un massage, aide à soulager localement la douleur et améliore le bien-être général. D’autres produits, comme un baume ou des perles au CBD, peuvent également venir en aide.

Le risque de surdosage et les effets secondaires sont pratiquement nuls en matière de CBD. 

D’une manière générale, il est nécessaire d’informer votre médecin si vous êtes déjà sous traitement longue durée afin d’éviter toute contre-indication. 

Conclusion 

Le CBD est sérieusement à considérer comme une aide contre l’arthrose, les études réalisées à ce sujet apportent des résultats prometteurs. Malgré tout, la législation en faveur du cannabis thérapeutique peine à évoluer pour enfin laisser une place à part entière à ce cannabinoïde dont les vertus sont démontrées un peu plus chaque jour. Espérons que la donne change dans les années à venir pour permettre au cannabidiol d’exprimer son large champ d’action thérapeutique. 

Source

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique