Le CBD, pour qui et pour quels troubles ?

Le CBD, pour qui et pour quels troubles ?

Le CBD est notamment recommandé pour soulager les douleurs et les inflammations. En optimisant la réponse naturelle du système nerveux, il joue le rôle d’antalgique et d’anti-inflammatoire. Il convient aux victimes des maladies inflammatoires chroniques dont l’arthrose rhumatoïde, la fibromyalgie, ou encore la spondylarthrite ankylosante.

En plus d’atténuer les souffrances physiques, le CBD agit efficacement sur le moral et le mental. En agissant en tant qu’antidépresseur naturel, le CBD est conseillé en cas de dépression et permet d’atténuer les troubles psychiques. Anxiolytique efficace, il intervient dans la régulation de l’angoisse, de l’anxiété, du saut d’humeur, ou encore des crises d’angoisse.

En tant qu’alternative naturelle efficace aux puissants médicaments de synthèse, le CBD contribue dans le traitement de l’épilepsie et des maladies convulsives. Des études cliniques ont, en effet, démontré que l’huile de CBD permet de contrôler les crises d’épilepsie.

Le CBD améliore, par ailleurs, la santé cardiaque au quotidien. Outre ses propriétés anti-inflammatoires potentiellement intéressantes en cas de problèmes cardiaques, il contribue à détendre les parois artérielles et soulage la tension des vaisseaux sanguins.

Grâce à ses principes actifs, le CBD diminue les sensations de nausée et de vomissement, en cas d’affection comme les inflammations chroniques de l’intestin et du côlon, de diabète ou encore d’épilepsie.

Le CBD intervient également dans le traitement des affections comme la sclérose en plaques. Grâce à ses propriétés sébo statiques, il trouve aussi sa place dans la réduction des effets de certaines affections plus légères comme l’acné ou les problèmes de cheveux. Il peut être utilisé en massage pour atténuer les muscles fatigués et endoloris. A utiliser sous forme de bain de bouche, il est recommandé pour traiter les aphtes, les cloques et pour prendre soin des gencives et de l’émail dentaire.

En résumé, voici une liste non exhaustive de troubles pour lesquels le cannabidiol a des effets intéressants et notables via la régulation du système endocannabinoïde pour atteindre l’homéostasie :

  • Troubles de l’humeur et de l’anxiété
  • Troubles du mouvement – Maladies de Parkinson et de Huntington
  • Douleur neuropathique
  • Epilepsie / Syndrome de Dravet
  • Sclérose en plaques
  • Lésion de la moelle épinière
  • Cancer
  • L’athérosclérose
  • Infarctus du myocarde
  • Accident vasculaire cérébral
  • Hypertension
  • Glaucome
  • Obésité / syndrome métabolique
  • L’ostéoporose
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique